obligatoires champsDedicated server swedenzahorÉintervenant gnikobouGodaddy upgrade hostingadresse messagerienovembrecommentaireWeb hosting trialcommentaire
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Home / Accueil / Paysans et producteurs du tonkpi invités à travailler en réseau lors du FeproAGR 2016
agriculture-ethiopia

Paysans et producteurs du tonkpi invités à travailler en réseau lors du FeproAGR 2016

 

DSC_0382
Les participants au FeproAGR2016 n’ont pas manqué de prendre note lors des différents panels…

Les paysans et producteurs du Tonkpi invités à travailler en réseau. c’est ce qui ressort de la 3èmeédition du Festival de promotion des Activités Génératrices de revenu (FeproAGR). En effet, venus de différentes localités de la région, ils ont pris d’assaut la fondation Koblé afin de ne rien rater de ces trois jours de festival.  Parlant de l’importance du réseautage dans l’entreprenariat,  tous les panélistes ont instruit les paysans et producteurs à se mettre en coopérative  pour travailler  « On demande aux paysans et producteurs du Tonkpi d’être seulement organisés. Je pense pour ma part que c’est dans l’organisation que le paysan aura son salut. C’est en étant ensemble qu’ils pourront influencer l’acheteur » a approuvé Jean Delmas Ehui, CEO de la startup Ict4dev.ci

DSC_0381
Une vue des panélistes lors des échanges…

Bérhané Tanguy Gnikobou, intervenant sur les techniques agropastorales relatives à la protection de l’environnement. A procédé dès l’entame de son speech, par un appel. Celui de la protection de son environnement immédiat. Ce spécialiste venu du pays frère du Bénin n’as pas manqué de donner des pratiques écolos pour une protection efficiente des sols. Il a notamment présenté le nîme comme étant un excellent pesticide écologique. A leur tour, les participants stylos en mains n’ont pas manqué de bien prendre note.

Pour Iba Salomon qui a axé sa présentation sur l’agropastorale, les animaux comme les cultures agricoles ont besoin d’être protéger. D’abord pour eux même leur santé mais surtout pour les consommateurs. Toujours selon lui, il est plus que vital de penser à protéger le bétail élevé sur toute l’étendue du territoire. Cela y va du développement du monde rural et du pays. Quand toutes ces cartes sont réunies, les premiers bénéficiaires se sont les acteurs du monde agricole.

Mieux, ils ont été  invités à surtout structurer leurs différentes organisations. Pour Magloire N’déhi, un des panelistes, c’est la clé de voute pour un business qui veut aller loin « c’est plus que primordial de s’organiser » a-t-il ajouté.

agriculture-ethiopia
Les paysans du Tonkpi invités à travailler en réseau (Image d’illustration)

Les autres panelistes, c’est-à-dire Jean Louis Boua, Wilfried Adingra, Taran Edwige Gbogou, Mikael Koffi Yaméogo pour ne citer que ceux-là, ont partagé leur expériences de jeunes leader en primo aux coopératives et aux jeunes (Femmes et hommes) qui ont pris part au Fepro AGR 2016. Ces jeunes leaders venus d’Abidjan ont invité leurs amis de Man à être des entrepreneurs. Comme pour faire mentir les langues qui soutiennent que la jeunesse du Tonkpi adore les rassemblements politiques, en lieu et place de festivals de promotion de vraies valeurs sociétales. A l’instar du Fepro AGR que l’ASBL Kouady organise depuis maintenant 3 ans. Notons toutefois qu’au terme de cette édition du Fepro AGR, un collège de jeunes entrepreneurs a été mis en place avec un mandat d’un an. Il aura la lourde charge avec ses mentors ou parrains (Obin Guiako, Wilfried Adingra, Jean Louis Boua, Magloire N’dehi…) de mener à bien tous les projets et solutions qui sont sortis des réflexions et ReDEx lors de ce festival …

Rendez-vous est donc pris pour la prochaine édition pour voir et mesurer l’impact que ces conseils avisés auront eu sur les participants à cette édition.

Landry Zahoré de retour de Man

Landry ZAHORÉ

Derniers articles de Landry ZAHORÉ (les voir tous)

Landry ZAHORÉ
Merci ICT4Dev pour le projet lorbouor qui fait du bien à plus d'une personne.

About Landry ZAHORÉ

Check Also

Réduction-des-forêts-ivoiriennes-lorbouor

Voici les causes de la réduction des forêts ivoiriennes !

Les forêts ivoiriennes ne se portent pas bien. Avec près de 16 millions d’hectares de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *