sitegrandGodaddy hosting serverexisteGodaddy renewal promo codecôtedélaisnovembrepourquoid’ivoire
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Home / Accueil / Le projet PAPV-SA, l’idée géniale d’Irié Lou Colette de la FENASCOVICI
Irié Lou Colette, Jean Louis Billon et certains officiels procédant à pose symbolique de la première pierre de ce marché

Le projet PAPV-SA, l’idée géniale d’Irié Lou Colette de la FENASCOVICI

Figure emblématique et pionnière du secteur vivrier en Côte d’Ivoire, Irié Lou Irié Colette Epse Kouadio s’est toujours donné pour mission de nourrir tous les ivoiriens. Mais à moindre coup. Lutter contre la cherté de la vie, est la guerre que veut gagner la présidente du conseil d’administration de la Fédération Nationale des Sociétés Coopératives du Vivrier en Côte d’Ivoire (FENASCOVICI). Pour le faire, il faut poser des actes. Et des actes, Irié Lou Irié Colette s’évertue à les poser pour gagner son pari; l’un de ces actes le projet ambitieux PAPV-SA.

En effet, comme un signal fort, le samedi 11 juin 2016 s’est tenue la pose de la première pierre du projet PAPV-SA (Programme d’Appui à la Production  Vivrière et à la Sécurité Alimentaire) dans le village d’Attinguié sous-préfecture d’Anyama. Un projet piloté par la FENASCOVICI avec sa tête sa présidente. Le maitre d’ouvrage de ce gigantesque projet est le groupe Africa Building représenté ce jour par Christiano son Président Directeur Général et T. Gomis le Directeur Général.  La Banque Africaine de Développement a apporté un appui financier pour la réalisation de ce grand Irié Lou Colette et les femmes du vivriers visiblement heureuses rendant grâce à Dieu...marché.

Pourquoi ce projet est conçu ?

L’objectif de ce programme, selon les initiateurs, est de contribuer d’une part à l’autosuffisance alimentaire et d’autre part à la réduction de la pauvreté par l’amélioration des revenus des producteurs. Aussi, le PAPV-SA vise à mettre sur le marché des produits vivriers de bonne qualité, à contribuer à la lutte contre la cherté de la vie en Côte d’Ivoire et dans la sous-région ouest africaine. Les ivoiriens se plaignent de plus en plus de la cherté de la vie. De l’augmentation sur les marchés des produits de premières nécessités et des produits vivriers. Alors le retour du panier de la ménagère est plus qu’imminent, il s’impose. Le projet PAPV-SA veut œuvrer dans ce sens en dotant le secteur vivrier de camions de transports de produits vivriers à travers un appel à solidarité nécessitant la participation de tous les ivoiriens. Cette participation est fixée à un prix minimum de  mille francs CFA (1000 frs CFA soit 1,52 Euro). L’argent collecté servira à acheter des camions de différents calibres (40, 30, 25, 10 et 5 tonnes) qui seront répartis sur l’ensemble du territoire pour faciliter le transport des produits vivriers dans les délais idoines. Et ce, à l’effet, de réduire les prix des denrées alimentaires sur les marchés.

Quelle solution apporte-t-il à ce qui existe déjà ?

Le PAPV-SA, comme projet, a été conçu pour apporter une solution étudiée au problème de pénurie des denrées alimentaires. Avec ce projet fini les pénuries. S’étendant sur une superficie de 10000 ha, la phase pilote prévoit 4000 ha de champs de différentes spéculations avec systèmes d’irrigation goutte à goutte. Cette va permettre de maintenir les produits présents sur le marché la flambée des prix. Pour résumer le PAPV-SA comme projet veut :

  • Mettre sur le marché des produits de qualité ;
  • Contribuer à la lutte contre la cherté de la vie en Côte d’Ivoire (les ivoiriens vont manger à leur faim)
  • Produire en toute saison grâce au système d’irrigation goutte à goutte ;
  • Créer un parc logistique pour le transport des produits vivriers dans des conditions appropriées sur des plateformes de chargement-déchargement ;
  • Transformer localement les produits vivriers ;
  • Surproduire pour infléchir le prix des denrées alimentaires

Voilà en gros les raisons pour lesquelles le projet PAPV-SA a été pensé. Mobilisons-nous comme u seul homme et aidons Irié Lou Irié Colette à rendre la vie de tous les ivoiriens paisible « un homme qui a faim, n’est pas un homme libre. Un homme qui n’est pas libre n’est pas en paix’’ dit l’adage.

Les officielsNotons que plusieurs personnalités dont les membres du gouvernement et de certaines institutions publiques et de représentations diplomatiques ont rehaussés la cérémonie de par leur présence. On peut citer entre le Premier ministre représenté par le Ministre du Commerce Jean Louis Billon, le Ministre de l’agriculture représenté par Silué Naminata Directrice Régionale de l’Agriculture, de la ministre Euphrasie Yao représentée par son Directeur de Cabinet Anna Bahi Traoré. Sans toutefois oublier les nombreuses coopératives, du secteur vivrier, venues de toute la Côte d’Ivoire. Ce fut une belle cérémonie qui a été entaché par le trop plein de retard avec laquelle elle a débutée. Mais tout est bien qui finit bien dit l’adage.

Landry Zahoré de retour d’Attinguié

lorbouor
Lorbouor (excellente plantation) Projet - Faits parti des projet de la start-up ICT4Dev Vitual Market / Djôri - Djôri Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
lorbouor
Merci ICT4Dev pour le projet lorbouor qui fait du bien à plus d'une personne.

About lorbouor

Lorbouor (excellente plantation) Projet - Faits parti des projet de la start-up ICT4Dev Vitual Market / Djôri - Djôri Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Check Also

Réduction-des-forêts-ivoiriennes-lorbouor

Voici les causes de la réduction des forêts ivoiriennes !

Les forêts ivoiriennes ne se portent pas bien. Avec près de 16 millions d’hectares de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *